Acces
Presse

Comores



Ma première escale aux Comores date de 1989 ; j'avais eu la chance de faire escale à Mayotte, puis dans l'île d'Anjouan, alors que le pays venait de se diviser en deux parties : Mayotte avait choisi de rester dans le giron de la « France d'Outre Mer » ; les autres îles avaient préféré tenter l'aventure de l'indépendance, qui ne leur a pas mieux réussi qu'à la plupart des pays du continent africain proche.
Naviguer de Mayotte à Anjouan avait un peu été pour moi comme revenir un siècle en arrière :
après la relative aisance de Mayotte, en particulier dans la petite ville de Dzaoudzi, où l'aide économique française se fait nettement sentir, il était curieux d'atteindre la petite ville de Mutsamudu (Anjouan) qui faisait clairement partie du Tiers-Monde.
Mais quelles pittoresques balades j'y ai fait, au travers des montagnes, jusqu'à la côte est, m'arrêtant pour savourer les délicieuses « framboises » d'Anjouan, que des jeunes garçons vendent dans de curieux tressages de feuilles, ou pour visiter les distilleries embaumées d'Ylang-ylang.
Anjouan depuis a été agitée de nombreux troubles, elle a même cherché à redevenir française.
Mieux vaut se renseigner sur la situation actuelle avant de partir e n voyage dans les trois îles indépendantes des Comores.
Mes liens préférés

office du tourisme Mayotte : www.mayotte-tourisme.com
Tourisme aux Comores : www.malango-comores.com
Toutes les infos pratiques : www.easyvoyage.com
Pour les navigateurs : www.noonsite.com
 
Repérez vous sur Google maps
© antoine.tv